Bouzigues

Bouzigues, étang de Thau

Le petit écho Bouzigaud

Le petit écho Bouzigaud Le petit écho Bouzigaud
    Le petit écho de Bouzigues 2003
Le petit écho de Bouzigues 2006 Le petit écho de Bouzigues 2007 Le petit écho de Bouzigues 2008 Le petit écho de Bouzigues 2009
Le petit écho de Bouzigues 2010 Le petit écho de Bouzigues 2011 Le petit écho de Bouzigues 2012 Le petit écho de Bouzigues 2013
Le petit écho de Bouzigues 2014
 

• Le petit écho de Bouzigues 2011



Le Petit Écho Bouzigaud

Le petit écho de Bouzigues Décembre 2011

Ce mois de Décembre commence dans la générosité.
Générosité pour Pablo, le petit-fils d’un couple de Bouzigauds Denise et Jacky Boulay, qui a besoin de soins spécifiques ne pouvant se faire qu’en Espagne. Grâce à l’initiative de ses grands-parents et à un entourage généreux, une exposition vente de tableaux et d’objets de décoration a été organisée et a remporté un franc succès :  Pablo pourra se rendre en Espagne!
Nous lui souhaitons un excellent traitement et … un très bon Noël!
Générosité encore, avec la collecte de jouets organisée par la Mairie pour le Secours Populaire et qui a été, une nouvelle fois, une réussite. Le camion de l’association est reparti de Bouzigues bien rempli.

Merci à vous tous !
Noël approche à grands pas et pour l’occasion, le service animation de la Mairie a organisé le premier marché de Noël en extérieur. Une météo clémente et la présence d’une bonne trentaine d’exposants et artisans ont été propices à une belle affluence.
D’autant plus que quelques invités d’honneur ont  contribué au divertissement des visiteurs  et à l’enchantement des enfants: échassiers aux costumes de lumières, jeux géants, dromadaires… sans oublier les chansons à l’orgue de barbarie interprétées par Marie-Anne Mouraret et bien sûr … la visite du Père Noël, le Dimanche soir, venu chercher les commandes des enfants.

Je tiens à remercier ici, celles et ceux qui ont participé à la réussite de cette très belle animation : Virginie et Mme Molla pour l’organisation, les agents du service technique pour l’installation, La Foire aux Huîtres et la Ville de Gigean pour le prêt des chapiteaux, Jean-Christophe Pézerat pour avoir assuré, la nuit, le gardiennage des chapiteaux, sans oublier les membres de l’atelier d’ouvrages « En Attendant Ulysse » et leur fameux vin chaud !
Toujours pour rester dans l’esprit de Noël, l’école et la Mairie invitent tous les élèves du groupe scolaire à assister, le 8 décembre prochain, à un très joli spectacle de fin d’année : il paraît qu’il va y avoir de la magie dans l’air et des Pères Noël en chocolat pour le goûter !
Je souhaiterais aussi aborder quelques sujets techniques :
D’abord, le jardin d’enfants est enfin terminé et nous espérons qu’il est apprécié par les enfants et leurs familles. Son inauguration se fera en début d’année.
Ensuite, la modification du sens de circulation à certains endroits : le chemin des Aiguilles est dorénavant réservé aux piétons et l’avenue Alfred Bouat est en partie en sens unique devant l’école. En descendant l’avenue, vous devez contourner la maison médicale avant de revenir sur l’avenue Alfred Bouat. Ceci afin de limiter la vitesse de descente des voitures et aussi pour protéger la dépose des enfants devant l’école. Ces choix  font suite aux réunions de l’atelier circulation qui a eu lieu dans le cadre de l’agenda 21 où de nombreuses personnes sont venues participer, le soir, à la réflexion et à l’élaboration d’un programme pour mieux vivre dans notre village.
Les travaux effectués par le Syndicat du Bas Languedoc pour le remplacement des conduites d’eaux potables vont s’arrêter bientôt et seront repris au mois de mars 2012 au niveau de la Place de la Victoire et de la rue jean Jaurès. Mais d’autres travaux vont commencer : Rue Jeanne d’Arc et Rue des Beauces le parvis de l’église, les escaliers et la voirie seront refaitsJeanne d’Arc et Rue des Beauces. Le parvis de l’église, les escaliers et la voirie seront refaits.
La rue des Beauces sera reprise jusqu’en bas de la boutique Pitchiline où le ralentisseur sera refait et  la jardinière remplacée par de la végétation en pleine terre au ras du sol.
Ces travaux dureront jusqu’à la fin du mois de janvier. Par avance nous nous excusons pour la gêne occasionnée.
Je terminerai cet édito en vous souhaitant des fêtes de fin d’année très douces, avec ceux que vous aimez.
Je souhaite également à nos professionnels de l’étang qui subissent beaucoup d’aléas et de difficultés, un Noël à la hauteur de leurs espérances.
Bonnes fêtes de fin d’année

Votre Maire, Eliane ROSAY

Télécharger le petit écho de Bouzigues Décembre 2011 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Novembre 2011

Le collectif « Les Amis de Bouzigues » a distribué récemment un tract dans les boîtes aux lettres du village en posant cette question :

Bouzigues va-t-il perdre son âme ?

Il est une nouvelle fois question du projet de construction des 31 villas sur le terrain du  Moulin.

Afin que vous ayez votre propre opinion sur le sujet, je tenais à vous faire part des considérations prises en compte par le service des Bâtiments de France sur ce projet :

- le terrain concerné est situé dans une zone UC1 qui permet la réalisation de lotissements et de groupes d’habitation.
- le projet a été vu avec l’architecte des Bâtiments de France à trois reprises avant que le permis soit déposé. Ceci afin d’étudier les règles d’urbanisme en vigueur.
- le projet propose un habitat plus dense certes mais conforme aux orientations    d’urbanisme actuelles et futures : « Habiter sans s’étaler ». Contrairement aux lotissements actuels qui sont très consommateurs d’espace.
- Précision importante : le Moulin « n’est nullement protégé ni susceptible de l’être ». Mais, du fait de sa position en hauteur, le Moulin reste visible dans le site et ses abords seront végétalisés pour permettre une meilleure intégration paysagère.
- Au point de vue architectural : les hauteurs sont limitées, le style est contemporain mais simple et adapté au site, la conception générale est de qualité supérieure.

Pour toutes les raisons mentionnées ci-dessus, les Bâtiments de France ont donné un avis favorable.
Je tenais également à vous dire qu’en ma qualité de Maire,  je m’appuie sur l’avis d’experts comme l’architecte des Bâtiments de France avant de prendre toute décision.  Les Bâtiments de France sont des services compétents, garants de la protection de notre village et leur avis est précieux. Il n’y aura pas de changement de position de la part de ce service. L’étude de ce dossier a été suffisamment approfondie et l’accord a parfaitement été réfléchi et non pas pris à la légère comme le soulignent « Les Amis de Bouzigues  ».

Autrement, dans notre village, les travaux continuent :
- le jardin d’enfants se termine par la pose d’une pelouse synthétique.
Je vous encourage d’ailleurs à aller le voir et, pour les plus jeunes, à utiliser les jeux spécialement conçus pour eux. Il a vraiment une fière allure notre nouveau jardin d’enfants !

- les travaux d’éclairage public se poursuivent sur le haut du chemin de la Bergerie. Sur les cinq prochaines années, nous allons programmer la rénovation de notre parc d’éclairage en choisissant des ampoules moins consommatrices d’énergie et nous poursuivrons, également, l’éclairage des zones encore non pourvues. Ainsi, notre village sera entièrement éclairé et conforme aux préconisations de l’Agenda  21  : « Protégeons notre devenir en économisant sur notre consommation ».
- La rénovation des rues continue. Après la Place Général de Gaulle et le chemin de la Fringadelle, ce sera au tour de la Rue Jeanne d’Arc, du parvis de l’Eglise et de la Rue des Beauces de faire peaux neuves. Et ceci, avant la fin de l’année!
- Le cimetière a également été arrangé. Un caniveau a été réalisé par le personnel technique, contre le mur du cimetière ancien situé près de la sortie arrière, afin de protéger les sépultures des infiltrations d’eau. Du gravier a été rajouté et le cimetière a été nettoyé pour accueillir dignement, durant cette période de Toussaint, les familles venues se recueillir sur les tombes de leurs proches.
- Le presbytère a été équipé, par la Mairie, d’un téléviseur et d’un lecteur de DVD pour permettre l’enseignement du catéchisme dans des conditions optimales. J’en profite pour saluer le dévouement et l’énergie de notre infatigable Marie-France dans son action au sein de l’église. Elle mérite bien ce petit coup de pouce …
A une autre échelle, je voulais vous parler d’un projet porté par la Région et qui devrait voir le jour dans les 10 ans à venir. Il s’agit du Port de Sète et de sa logistique.
Sète est la porte du Sud de l’Europe, grâce à son positionnement stratégique en Méditerranée Occidentale. C’est un port en eau profonde qui bénéficie d’une accessibilité exceptionnelle par un embranchement sur le réseau ferré national, la proximité de l’A9 et de l’A75 (mise en deux voies de l’accès entre la sortie autoroutière et le port) et en accès fluvial direct au Canal du Rhône à Sète.

Ces atouts lui permettent d’être reliés aux ports du Rhône et au-delà . Bénéficiant d’outillages disponibles et bien dimensionnés, il est organisé en pôles d’activités : conteneurs, vrac, passagers, agro-industriels.
Un parc logistique portuaire de 150ha est en cours de création (au niveau du site de la Foirfouille, à Frontignan et sur la zone de Poussan) notamment pour pourvoir au déconditionnement et reconditionnement des marchandises.
200 millions d’euros devraient être investis dans les prochaines années.
2 000 emplois devraient être créés.
La Région a dit se montrer très attentive quant à la protection de l’environnement. Notamment, en ce qui concerne la gestion du bassin versant, le ruissellement des eaux et l’étang de Thau.
Affaire à suivre… de très, très près !
La vigilance est de mise dans tous les projets. Mais, pour autant, il ne faut occulter l’aspect économique qu’un tel projet peut apporter à notre région.

Votre Maire, Eliane ROSAY

Télécharger le petit écho de Bouzigues Novembre 2011 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Octobre 2011

Le Lundi 5 Septembre, les  155 élèves du groupe scolaire de Bouzigues ont repris le chemin de l’école. Ils ont été accueillis dans la cour du primaire par le Directeur, M. Gilet et l’équipe enseignante.

M. Gilet a présenté aux parents les nouveaux enseignants ainsi que le personnel communal qui travaille au sein de l’école et avec lesquels  les enfants sont en contact régulier : Les Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles : Geneviève, Françoise et Florie qui interviennent auprès des enseignantes de maternelle; l’équipe de l’Accueil de Loisirs Attaché à l’Ecole : Isabelle, Cathy et Pascale qui assurent l’accueil des enfants pendant le temps périscolaire; ainsi que les agents qui assurent l’entretien des locaux et le service de la cantine : Laetitia, Déborah et Irène. M. Guillaume Voisin, recruté par l’Education Nationale, a également pris ses fonctions en tant qu’assistant administratif du Directeur.

Cette année, l’effectif des enfants inscrits à l’école a diminué. Il est passé de 165 élèves à 155. La conséquence immédiate de cette baisse a été la fermeture d’une classe.

D’après les registres des naissances 2009, 2010 et 2011, ce nombre va être stable pendant quelques années.  Ce qui nous conduit à ce constat : nous avons moins de familles avec de jeunes enfants sur la commune.
L’arrivée de jeunes couples avec des enfants en âge d’être scolarisés sur notre village, permettrait d’inverser cette tendance.

Quel est notre rôle, en tant qu’élus locaux ?
Il faut tenter de maintenir un juste équilibre entre une population jeune et active qui souhaite s’installer à Bouzigues à un prix raisonnable. Mais aussi veiller sur le bien être de nos aînés qui ont su préserver notre patrimoine et notre authenticité.
Le monde bouge, la vie évolue. Elle est faite de changements et de mutations. Notre population augmente, immanquablement, et augmentera encore au cours des 20 prochaines années. A ceci, on n’y peut rien ! C’est le fil de la vie. Mais notre rôle, c’est d’essayer d’anticiper et de prévoir l’accueil de cette population sur notre territoire.

Pour cela nous avons des outils de planification et de réglementation :

Le SCOT ( Schéma de Cohérence Territoriale) : les règles qui s’imposent sur le devenir du village et que nous respecterons sont celles éditées dans le futur SCOT. Il préconise, pour notre village, une augmentation de la population entre 500 et 600 habitants de plus sur les 20 ans à venir. C’est ni plus, ni moins l’évolution que nous avons connu depuis ces 22 dernières années et qui a permis à beaucoup de bouzigauds actuels de s’installer dans notre village !
Cette augmentation de la population est commune à tous nos voisins de l’Etang de Thau. Elle a été fixée et acceptée par toutes les instances concernées et notamment par celles de la pêche et de la conchyliculture.
D’un côté, on nous reproche la fermeture d’une classe et l’augmentation des impôts mais de l’autre on s’oppose à la construction de nouvelles habitations qui permettraient l’implantation de nouvelles familles, le maintien de services publics et de proximité ainsi qu’une augmentation de l’assiette fiscale non négligeable.

Le règlement du Plan d’Occupation du Sol (POS) rédigé selon le code de l’urbanisme, a des règles de construction très précises. Il est important pour nous, qu’à chaque dépôt de dossier de permis de construire, il soit respecté. L’instruction de tous les dossiers (même la plus simple déclaration de travaux) est faite par l’Agence
Intercommunale d’Urbanisme qui est un service de la Communauté de Commune du Nord Bassin de Thau.

Durant l’instruction, le dossier est transmis dans différents services : Bâtiments de France, assainissement … chargés chacun en ce qui le concerne de donner un avis sur la réalisation du projet.
Mon adjoint à l’urbanisme, Olivier Archimbeau et moi-même ne signons un permis que si l’Agence et l’ensemble des services nous ont donné un avis favorable.

La question est donc de savoir ce que nous voulons pour notre village demain ?

Arrêter l’évolution de la population ? Cela me paraît irréalisable et surtout insensé.
Construire sur des grandes parcelles à prix d’or ? Ce n’est plus possible désormais. La loi et la réalité de la vie nous obligent à densifier d’avantage l’habitat.
Rester figés dans le temps sans réagir ? Cela serait désastreux pour toute l’économie du village.
Oui, il faut préserver notre environnement et notre patrimoine mais nous devons également nous adapter à l’évolution de la vie.

Travailler pour le bien-être du village nous paraît important. Ainsi, nous sommes en train d’effectuer des travaux de réfection de voies au niveau du chemin de la Fringadelle, au bas de la rue de la république et vers la Rue de la Poterne.
Le jardin d’enfants se termine. Il ne reste plus qu’à l’agrémenter d’un  gazon synthétique (c’est une plante non méditerranéenne qui ne nécessite ni arrosage ni entretien particulier!) et ensuite, nous pourrons l’inaugurer !
Je regrette, cependant,  que ce lieu destiné aux enfants soit jonché d’un nombre effarant de mégots de cigarettes. Des canettes de bières et des verres brisés ont également été retirés par les services techniques. Alors, pour le bien être des enfants et le respect du site, je vous demande d’utiliser les poubelles qui se trouvent à proximité.

Les travaux de l’Avenue Alfred Bouat sont rendus nécessaires  en vue du changement des dernières canalisations d’eau, qui sont encore en plomb. Le chantier descendra au fur et à mesure, jusqu’au bas de la rue Jean Jaurès. Cela devrait perturber la circulation pendant encore quelques semaines, mais c’est dans l’intérêt de la santé publique.

Votre Maire, Eliane ROSAY

Télécharger le petit écho de Bouzigues Octobre 2011 au format PDF Télécharger le PDF


• Le petit écho de Bouzigues 2011



Le Petit Écho Bouzigaud

Le petit écho de Bouzigues Septembre 2011

Plusieurs personnes m’ont questionné sur l’utilité de construire 31 villas sur le terrain du Moulin à Vent.
Un article est aussi paru dans Midi Libre, le vendredi 25 août et concerne ce projet.
C’est un projet privé sur un terrain constructible. Les propriétaires souhaitent vendre le terrain (hormis le Moulin) à un promoteur : NG Promotion qui projette de construire 31 villas.
Le rôle de la Mairie :
1/ Sur un projet de cette importance, il était nécessaire de rencontrer les porteurs du projet. Nous avons rejeté deux précédents projets de construction. Soit parce qu’ils ne s’intégraient pas dans le paysage, soit parce qu’ils n’étaient pas conformes au règlement de notre Plan d’Occupation des Sols (POS). Pour ce dernier projet, nous avons soumis à l’entrepreneur différentes objections et considérations à prendre en compte.
2 /Nous avons été attentifs à ce que le projet soit conforme à notre règlement d’urbanisme. La densification de l’habitat à cet endroit est possible et suit les préconisations du SCOT qui recommandent de construire sans s’étaler et en continuité avec le village.
Ces villas ne seront pas « des cages à lapins » comme le dit le correspondant Midi Libre, mais une résidence de qualité, pour laquelle l’artiste sétois, Hervé Di Rosa, travaille à la réalisation d’une sculpture.
3/Le problème de l’évacuation des eaux pluviales pour les maisons situées en contrebas, a également été pris en compte dans notre questionnement à l’entrepreneur. En effet, ce réseau, mal calibré lors de constructions précédentes, entraîne actuellement des inondations dans les garages. Il sera repris dans le cadre du projet, par NG Promotion.
Par conséquent, les maisons voisines risquant d’être transformées en « grottes » inondées comme le mentionne l’article du Midi Libre, feront parties du passé et non du futur !
4/ Le permis de construire a été déposé en Mairie et l’instruction du dossier est en cours à l’Agence Intercommunale d’Urbanisme ainsi que chez les services associés : la CCNBT pour l’assainissement et les ordures ménagères, la SDEI, ERDF et bien sûr, les services de l’Etat comme les Bâtiments de France qui sont les garants de notre site inscrit. Ces derniers ont également fait part au promoteur de leurs préconisations en matière architecturale et d’intégration dans le site. Le projet tient compte des remarques faites par les Bâtiments de France et un avis favorable a été donné au projet.
Les autres services n’ont pas encore rendu leurs avis et à ce stade de l’instruction, je ne peux pas communiquer plus. Il n’est pas de mon ressort d’organiser une réunion publique sur un projet privé. Mais le promoteur se tient à la disposition des personnes qui souhaiteraient en savoir plus sur le projet. Ses coordonnées figurent sur le panneau implanté sur le terrain du Moulin à vent.
Un autre projet privé, sur une zone constructible, devrait voir le jour dans le chemin des Aiguilles. Un permis d’aménagement a été donné à la société ASI qui devrait voir la création de 4 lots. Dans ce cas, nos remarques et notre vigilance ont porté sur la réalisation de ce projet en bordure de zone du PPRI puisque nous sommes en limite de zone inondable mais, tout de même constructible.

Je refermerai le paragraphe « constructions » par le même article du Midi Libre qui parle à nouveau de la destruction de la maison « Vinas ».
Là aussi, il s’agissait d’un projet privé où la Mairie ne pouvait interdire la destruction du bâtiment et la constructions de la nouvelle résidence dans la mesure où les règles étaient respectées.
On remue les peines mais on ne dit pas que cette construction, la résidence « Cœur de Thau », voit l’arrivée de jeunes couples avec des enfants qui s’inscrivent dans notre école. Voilà donc, un endroit à nouveau habité et non plus laissé à l’abandon.
Toutefois, je suis d’accord sur un point : C’est toujours triste de voir disparaître une ancienne bâtisse.
Mais tant mieux pour notre école… qui a subi une fermeture de classe en juin 2011.
Un dernier point important : les constructions dans un village apportent à la commune en question des taxes fiscales supplémentaires qui permettent l’amélioration du cadre de vie de ses habitants.
Les attentes sont fortes sur notre village et l’argent public se fait rare et pourtant, il est important de prendre soin de la qualité de notre environnement.
L’été se termine et la fréquentation a été très forte sur notre village.
La Foire aux Huîtres a, encore une fois, su créer un moment fort dans Bouzigues.
Elle s’est déroulée dans une ambiance festive et bon enfant avec la visite d’Annie Cordy qui, du haut de ses 84 ans, nous a régalé d’un spectacle riche en couleurs (par ses tenues) et en émotions avec une voix qui ne change pas.
Avec ses chansons, on a pu retrouver l’insouciance des années 60 !
Merci à la centaine de bénévoles qui s’est investie pour la réussite de cette 26ème édition. Je dis un grand BRAVO aux organisateurs , pour leur persévérance et leur mérite à mener à bien cette manifestation.
Les visites guidées, en nocturne, du village, les concerts donnés sur la Place Clémenceau, le spectacle de l’artiste humoriste Daniel Villanova ont animé très agréablement nos soirées d’été.

Un bémol, cependant : la fermeture des plages pendant quelques jours, à la suite d’une contamination.
Les sources de pollution ont été recherchées sur terre mais les résultats se sont révélés négatifs.
Certainement que la pollution venait du large et qu’elle a été maintenue par le vent entrant. Elle a disparu grâce aux UV du soleil qui ont purifié nos plages.
J’ai demandé à la Brigade Territoriale, qui a la compétence de la police de l’eau, d’effectuer une opération de contrôle sanitaire sur les camping-cars présents sur notre commune.
J’ai également sollicité la police maritime afin de contrôler les bateaux amarrés près du rivage.
Rien de concluant n’a été rendu sur ces investigations.

Je vous souhaite une bonne reprise en ce début septembre et … hauts les cœurs!

Votre Maire, Eliane ROSAY

Télécharger le petit écho de Bouzigues Septembre 2011 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Août 2011

Sous le soleil de l’été à Bouzigues, il y a :
Du festif :
Les rendez-vous du mois de juillet ont été nombreux et de qualité. Une première pour la visite théâtralisée du village, organisée par le guide de l’office du tourisme ainsi que par la troupe de théâtre menée par Marie-Anne Mouraret.
Une première très réussie et je vous conseille de retenir la date du mardi 16 août pour la deuxième visite… de nuit, bien sûr, pour plus de magie !
Les fêtes du 14 juillet et de la Saint Jacques ont été suivies et appréciées par le plus grand nombre. 320 repas ont été servis lors de la paëlla organisée par les pompiers le soir du 13 juillet. Un record! Le village était également au rendez-vous pour la retraite aux flambeaux, le feu d’artifice et les jeux du 14 juillet sans oublier le discours du Maire...
L’homélie du Père Yvon et la musique de l’Harmonie de Nissan-Lez-Ensérune nous ont également fait vibrer pour la fête de Saint Jacques.
Et puis, tout au long de ce mois : de la musique avec Curd Ridel et ses musiciens, les bals, la fête foraine, les brasucades, les concours de pétanque, le ball trap et les marchés hebdomadaires des mardis et vendredis matins  sur la place de la Golette ou nocturnes, sur la promenade des Beauces, ont animé notre village en journée comme en soirée.
J’espère que vous en avez bien profité entre 2 bains dans l’étang !
Du commémoratif :
Avec Michel Paqueriaud, mon 1er Adjoint, nous nous sommes rendus à Montpellier le matin du 14 juillet car nos pompiers Olivier et Baptiste Archimbeau, Fabrice Balsière et Jean-Noël Brun étaient décorés pour acte de Bravoure par M. le Préfet, Claude Baland. Ces décorations ont été décernées suite à leur intervention lors de l’incendie qui a ravagé la maison de la Place de la Victoire, en novembre 2010.
Notre place était à leurs côtés.
Ce jour-là, des médailles ont été également  décernées aux soldats français revenus d’Afghanistan qui, par leur courage et leur témérité, ont défendu les valeurs de la France en terre étrangère.
Du coopératif :
Avec la fusion des agglomérations.
M. le Préfet a demandé aux 34 communes (voir le schéma de regroupement) d’envisager un regroupement de leurs 3 intercommunalités CCNBT, CABT et CAHM.
Ce projet, s’il est validé  par toutes les instances, devrait voir le jour en 2013.
Ce périmètre proposé  n’est autre que celui adopté dans les années 90 par les 31 communes.
On l’appelait alors : « Projet de Pays »

Les objectifs de ces regroupements sont les suivants:
Les 3 EPCI* regroupés bénéficient de la même dynamique territoriale:
- un territoire très attractif sur le plan résidentiel,
- un besoin de maîtriser leur croissance démographique, un besoin de préserver leur capital environnemental et paysager.

Ces territoires sont complémentaires en matière de ressources foncières :
- pour répondre aux problématiques de l’accueil, de l’habitat et des activités économiques, les ressources foncières ne sont mobilisables qu’à cette échelle de périmètre.
- La seule zone littorale ne bénéficie pas de la capacité à développer une politique d’aménagement et de développement du fait des multiples contraintes qui la caractérisent.
                - Seuls, le développement économique et le développement de l’habitat sont de nature à apporter les ressources fiscales permettant de développer les équipements et les services publics.
L’économie de ces territoires est fondée sur un même socle : la stratégie de l’emploi s’articule autour de filières structurantes :
- pêche, cultures marines, agriculture, viticulture.
- activités industrialo-portuaires et de transports
- tourisme
Complétée par des filières à fort développement :
- thermalisme, santé, bien-être
- énergies renouvelables, technologies de l’environnement
- nautisme, plaisance.

Pour la prise de cette décision de fusion, le Conseil Municipal de Bouzigues, en date du 19 juillet, a voté « pour » d’une manière unanime.
Précédemment à ce vote, j’avais pris le soin de réunir l’ensemble des élus pour leur présenter le projet, aborder les questions ainsi que pour donner les positions connues des instances professionnelles de la pêche et de la conchyliculture qui étaient favorables à cette fusion.

NOUS AVONS VOTE POUR QUE LE Développement de notre territoire s’inscrive dans un système de coopération avec les territoires voisins.
C’est ce qui nous est apparu le plus cohérent et porteur d’avenir.
Le Préfet nous ayant donné 3 mois pour comprendre les enjeux, échanger, questionner et statuer.

Votre Maire, Eliane ROSAY

Télécharger le petit écho de Bouzigues Août 2011 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Juillet 2011

Je pense que les jeunes bouzigauds sont h e u r e u x dans notre village !

Des plus petits aux plus grands, ils peuvent s’épanouir à leur rythme et trouver au sein du village l’accompagnement et les activités qui leur conviendront ainsi qu’à leurs parents.

Les tous petits sont accueillis à la crèche associative « Les Bouzi–Loupiots » ou bien auprès des efficaces assistantes maternelles agréées.

A partir de 3 ans, les enfants entrent à l’école et peuvent profiter des activités proposées par le Centre de Loisirs municipal, le Naissain.

En outre, de nombreuses activités sportives, culturelles et de loisirs leur sont proposées par les différentes associations de la commune : judo avec Isabelle, danse avec Nataly, théâtre avec Marie-Anne mais aussi : du tennis, du foot, de la voile, de la pétanque, des arts plastiques...l’école des des jeunes sapeurs pompiers et le cathéchisme. Tout cela contribue à leur épanouissement et à leur éducation.

Les manifestations organisées tout au long de l’année - carnaval, kermesse villageoise, st Pierre… leur permettent de se construire et de connaître leurs racines. C’est au travers de ces festivités qu’ils découvrent leur territoire, leur histoire et c’est important pour leur construction personnelle.

Enfin, le site de Bouzigues favorise l’apprentissage de l’autonomie. Les plages et le ponton pour s’adonner aux joies de la baignade entre copains, mais aussi la découverte de l’indépendance en toute tranquillité en pratiquant des sports nautiques ou en promenant à vélo le long de l’étang ou dans la garrigue.

Avec mon équipe, nous souhaitons maintenant nous tourner davantage vers les pré-ados en leur proposant de participer à la vie de la collectivité au sein d’un Conseil Municipal de Jeunes.

Toutes les fêtes du mois de juin se sont bien passées. La Kermesse villageoise, celle de l’école ainsi que la St Pierre et les galas de danse et de théâtre nous ont régalés!
La météo était au rendez-vous, sauf pour la Kermesse Villageoise où une pluie diluvienne a failli gâcher la fête. Mais ce fut sans compter sur l’aide de Noëlle Hoffmann, ancienne bénévole de la Kermesse, qui a gentiment proposé aux organisateurs d’utiliser l’Espace Fringadelle qu’elle avait réservé pour le week-end afin que la fête soit réussie. Ce fut le cas !

Je tiens à remercier les membres de l’atelier d’ouvrages « En attendant Ulysse » qui ont entièrement rénové les costumes de la St Pierre.

Toutes ces bonnes volontés présentes dans le village, contribuent à faire avancer nos associations et notre vie en commun.

Le jardin d’enfants vient d’obtenir sa certification. Enfin, il peut être utilisé en toute quiétude par les enfants, sous la surveillance de leurs parents. Il est conseillé de respecter les limites d’âges affichées sur les jeux et à l’entrée du parc. Les barrières seront posées très prochainement.

Pour profiter pleinement de l’été, le sable est arrivé sur nos plages, les toilettes sont raccordées et le beau temps s’est installé !

Place à la baignade et aux jeux de plage !

Je vous souhaite un très bon été !

Votre Maire, Eliane ROSAY

Télécharger le petit écho de Bouzigues Juillet 2011 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Juin 2011

Revient le temps du budget

Cette année, pour expliquer nos finances, j’ai choisi de vous présenter le fonctionnement de notre commune sous la forme d’un tableau présentant les dépenses et les recettes.

Il est important de souligner que nous arrivons à dégager une capacité d’autofinancement importante qui résulte de la différence entre nos dépenses et nos recettes.

Ceci est très positif, car cet autofinancement nous permet de continuer les investissements pour la collectivité.

Le défi, pour les années à venir, est de ne pas accentuer la pression fiscale sur les habitants. L’an dernier, l’augmentation globale des impôts locaux était de 3%. Cette année, elle sera de 1,5%.

Notre volonté est de poursuivre la réhabilitation et la création de votre espace de vie afin d’offrir aux Bouzigauds des réponses satisfaisantes à leurs besoins.

Cela passe par la rénovation des rues, l’amélioration de l’électrification, la sécurisation des piétons et des véhicules mais aussi par la propreté de notre village et l’entretien des espaces verts et l’aménagement des plages.

Les associations, qui sont la dynamique de notre village, voient leur subvention augmentée - d’un peu -cette année. Mais, surtout, l’implication de la mairie dans le soutien de leurs projets est sans faille.

Au niveau de l’enfance et de la jeunesse, un projet pour les adolescents (10-14 ans) est en réflexion. Il s’agit de proposer des activités sportives et de loisirs qui pourraient satisfaire nos jeunes.

Nous ferons le maximum pour entreprendre mais aussi pour gérer les cordons de la bourse municipale.

Le dossier de l’Agenda 21 de Bouzigues vient d’être envoyé aux services de l’Etat pour obtenir la reconnaissance nationale. Ce projet aura duré 2 ans et a mis à contribution beaucoup de citoyens dans le village. Je tiens à remercier, ici, toutes les personnes qui ont participé à l’élaboration de notre agenda 21. Cette démarche participative a défini les lignes directrices de notre avenir.

En espérant que la nouvelle version du Petit Écho vous plaise. Nous avons souhaité accorder une place plus importante aux photos pour rendre la lecture plus agréable.

Cordialement,

Votre Maire, Eliane ROSAY

Télécharger le petit écho de Bouzigues Juin 2011 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Mai 2011

Cet été aussi, quatre jeunes bouzigauds bénéficieront d’un travail saisonnier à la Mairie de Bouzigues. Ils seront affectés principalement au nettoyage et à l’entretien du village et des espaces verts ainsi qu’au transport du matériel durant toute la période des festivités. Ils viendront également renforcer l’équipe des services techniques dans leurs missions quotidiennes.

Deux jeunes personnes seront également recrutées dans le cadre d’un Contrat Unique d’Insertion (ex CAE) pour 6 mois, de mai à octobre, pour occuper les fonctions d’Agent de Surveillance de la Voie Publique et d’agent technique polyvalent. Virginie Bezombes, qui a suivi une formation d’agent de sécurité, secondera le policier municipal dans ses missions. Benoît Pastourel, quant à lui viendra compléter l’équipe technique.

Bienvenue à toute cette jeunesse et bon travail…

En ce qui concerne les manifestations, nous avons vu revenir les cloches à Pâques, après le carême et avec elles, l’arrivée massive des œufs de Pâques sur le terrain prêté par M. Viguier. La chasse aux œufs organisée, pour la deuxième année consécutive, par la Mairie, a eu un vif succès et les paniers se sont vite garnis.
Merci Monsieur Viguier pour votre contribution à cette « course aux oeufs »!

Depuis quelques jours, un ponton flottant est arrimé à notre rivage, en face du restaurant « les rives de Thau ». Certains s’interrogent et il me semble nécessaire de vous informer.
Ce ponton est la naissance d’une entreprise du nom de Sinaué, dont le porteur de projet est un habitant de Bouzigues, Michel David. Il souhaite proposer à la location des petits bateaux de promenade à propulsion électrique. Cet entrepreneur a obtenu les autorisations des affaires maritimes qui gèrent toutes les installations en front et sur l’étang ainsi que celle des professionnels de l’ostréiculture. L’emplacement a été fixé par ces mêmes services afin de ne pas gêner les pêcheurs et leurs filets. Enfin, des contacts ont été pris avec le Conseil Général afin de pouvoir permettre l’accès à cette activité aux personnes à mobilité réduite. Tous les investissements sont portés par M. David.

Le rôle de la Mairie ?
Soutenir nos entreprises et nos créateurs de travail dans le respect des réglementations et de notre environnement. Nous avons décliné ce soutien à travers l’Agenda 21 et nous y contribuons activement. Cela fait deux ans que nous suivons l’émergence de cette entreprise, parmi d’autres, qui a franchi toutes les étapes d’une administration pointilleuse et des retards souvent liés à la mise en place d’un tel projet.
Nous lui souhaitons un bon démarrage.
Enfin, comme vous, j’ai hâte de voir se terminer le jardin d’enfants… ce qui ne saurait tarder !
La Grand’Rue est aussi en voie de finition, au grand soulagement de M. Jeanjean, notre boulanger qui a souffert de la durée nécessaire à ces travaux.
Et ensemble, si vous le voulez bien , nous irons inaugurer le terrain de BMX, le samedi 21 Mai à 15h30.
A bientôt,

Votre Maire,
Eliane ROSAY

Télécharger le petit écho de Bouzigues Mai 2011 au format PDF Télécharger le PDF


• Le petit écho de Bouzigues 2011



Le Petit Écho Bouzigaud

Le petit écho de Bouzigues Avril 2011

Je voulais vous dire …

De très belles manifestations ont eu lieu en cette fin de mois Mars.

Sous le soleil…le carnaval,
Sous un ciel gris…le Trail.

Deux réussites grâce à la volonté, à la synergie et à l’implication de très nombreux bénévoles.
Je retrouve bien là toute la vitalité dont notre village est capable et cela fait chaud au cœur.

Le carnaval de Bouzigues, dans une actualité mondiale mouvementée, s’est présenté avec un mixage réussi entre les danses, les costumes et les groupes d’âges différents : Africaines, Brésiliennes, Rabbi Jacob, Ali Baba… Rien ne manquait : les enfants étaient superbement déguisés, les chars décorés, les grosses têtes confectionnées par les ados, les poneys et la fanfare de Villeveyrac. Tout ce monde s’est retrouvé, étroitement mélangé, tout au long du défilé et jusque dans la ronde autour du feu.
Une belle fête qui a demandé des mois de préparation et beaucoup d’implication de la part de Christophe et Guillaume, les responsables de l’association. Le carnaval a tellement plu que, l’an prochain, beaucoup de monde souhaite vous rejoindre ; la fête ne sera que plus belle.  Encore BRAVO !

PATRICE, vos amis vous ont dédié ce carnaval car vous étiez à leurs côtés l’an dernier. Ils ne vous oublient pas et vous l’ont prouvé.

Le Trail aussi a été un véritable succès, avec près de 400 coureurs venus d’un peu partout de la région.
Et, ce qui ne gâche rien, c’est Valérie Masson, habitante de Bouzigues et maman de 4 enfants, qui est arrivée première dame de la course de 24km à travers notre garrigue. Une belle énergie pour ce Trail de Bouzigues à Bouzigues dont le commentateur, Vincent Diaz s’est inspiré pour écrire une chanson -sur l’air de « la pêche aux moules » - qui se termine ainsi :

Les pompiers (et) le lion’s de Bouzigues

Le Trail

Vous remercient chaleureusement
D’être venus à Bouzigues (zigues, zigues)
Faire honneur aux habitants
De Bouzigues (zigues, zigues)
Et l’an prochain, on vous attend
Pour le Trail de Bouzigues (zigues, zigues)
Le Trail zigues, zigues, zan !

BRAVO A TOUS ET A TOUTES !

Dans les nouvelles du village :

  • Les travaux de la Grand’Rue Etienne Portes avancent à leur rythme. Le chantier devrait être terminé à la fin du mois d’avril, comme c’était prévu.
  • Le jardin d’enfants se monte avec un petit retard dû aux fortes pluies qui ont retardé la pose des jeux. Mais, on commence à avoir un aperçu.
  • J’ai rencontré la société des phares et balises pour prévoir l’installation de feux d’entrée et de sortie au port. La société propose également de nous offrir une ancre d’une tonne et demi : histoire de nous arrimer davantage à notre port : Bouzigues.
  • L’Agenda 21 avance bien. Il franchit les étapes vers sa finalisation.
  • Le club des Aînés a déménagé et se retrouve dans une salle, à côté du local des assistantes maternelles et de leurs enfants. C’est une cohabitation intergénérationnelle
  • Autre déménagement prévu, celui de la salle informatique qui victime de son succès a besoin de plus d’espace. Il a été convenu avec Georges Jacques, le formateur, de leur proposer une salle au premier étage de l’ancienne Mairie, à côté du bureau de la Foire aux Huîtres.
  • La rénovation de la salle de la Maison des Gens de l’Etang est terminée ; elle pourra continuer d’accueillir les activités culturelles et de loisirs, les expositions et les réunions d’associations dans de bonnes conditions.

Dans l’intercommunalité :
Mes délégations au sein de la Communauté de Communes du Nord Bassin de Thau  (CCNBT) sont liées au Tourisme, à la Communication et au Développement Economique. Au cours de ces derniers mois, j’ai coordonné la mise en place d’un Office Intercommunal de Tourisme afin que celui-ci soit le reflet de notre territoire. Qu’il soit bientôt dans une dynamique qui puisse servir efficacement à nos entreprises du Nord du Bassin de Thau. Nous y travaillons.
En ce qui concerne le développement économique de la  CCNBT je travaille actuellement, en collaboration avec M. Jeantet, Maire de Villeveyrac, sur la Zone d’Activité Economique de Villeveyrac afin de permettre la création d’une moyenne surface d’environ 400 m².

Bonne lecture à tous et à toutes,

Votre Maire,
Eliane ROSAY

Télécharger le petit écho de Bouzigues Avril 2011 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Mars 2011

Je voulais vous dire …

Suite au Conseil Municipal du 9 Mars 2010 et à la demande des élus de l’opposition, j’ai accepté que leur groupe puisse avoir un espace d’expression dans le Petit Echo Bouzigaud, en précisant que les articles devaient être déposés en Mairie au plus tard le 21 de chaque mois.

Ce n’est pas une obligation dans une commune de moins de 3500 habitants ; ce fut simplement une volonté de ma part et de mon équipe dans le respect des électeurs.

Je n’empêche donc pas l’expression des élus de l’opposition mais je tenais à vous dire, que j’accorde toute ma confiance à l’ensemble du personnel municipal notamment aux agents de la cantine et à l’équipe de l’ALAE-ALSH qui encadre les enfants en dehors du temps scolaire. Je les ai également tenu informés de l’article de l’opposition qui paraît dans ce numéro.

Le personnel de notre commune remplit les tâches qui lui sont confiées avec sérieux, volonté, application et je dirai même, parce que nous sommes dans un petit village et que l’on se connaît presque tous, avec bienveillance.
Lorsque des problèmes se présentent au sein des services, nous les réglons ensemble au cours de rencontres organisées en Mairie entre les différents protagonistes et ce, en ma présence.         
S’il y a des blâmes à donner, c’est à moi seule d’en décider et il n’y a pas lieu d’en faire état sur la place publique.

Je tiens à vous rassurer : vos enfants sont encadrés avec sérieux et mangent à leur faim.

Ce mois qui vient de s’écouler a vu débuter les travaux de voirie de la Grand’Rue et ceci n’empêche en rien notre boulanger d’assurer son pain quotidien.            
Nous réfléchissons, également, à la création d’un marché hebdomadaire, sur la place du Belvédère. Nous en délibèrerons en Conseil Municipal et nous concerterons ensuite les acteurs économiques du village afin de partager l’élaboration de ce projet avec eux.

Toujours suivant le fil conducteur de l’Agenda 21, nous aimerions proposer à la population « un circuit court » qui met en relation directe un producteur local avec le consommateur…à suivre donc !

Le Projet de Prévention des Risques d’Inondation (PPRI), conçu par les services de l’état, sera très bientôt soumis à l’enquête publique au cours de laquelle vous serez peut-être amenés à rencontrer le commissaire enquêteur afin de voir de quelle manière votre terrain ou votre maison sera impactée par cette décision d’état (voir courrier ci-joint).

Enfin, très récemment, M. le Préfet de Région a réuni tous les élus du bassin de Thau, M. le Député, du Conseil Régional et du Conseil Général, ainsi que les représentants de la pêche et de la conchyliculture pour présenter le 4ème contrat de Lagune.  Ce contrat est en voie de finalisation et propose pour les 5 années à venir un plan d’actions qui permettra de mieux protéger la lagune, le travail des hommes, pour apporter un mieux vivre ensemble et essayer de préserver notre environnement et l’impact de notre vie humaine sur la nature.

M. le Préfet Baland a conclu cette longue séance en ramenant chacun à la réalité de notre bassin. Il a dit « la pêche, la conchyliculture, le tourisme, le nombre d’habitants en pleine croissance dans notre région, la nécessité d’urbanisation, tout cela constitue la réalité. Chacun joue des coudes pour faire sa place et nous devons en tenir compte »

Il nous reste encore beaucoup de travail….

Votre Maire,
Eliane ROSAY

Télécharger le petit écho de Bouzigues Mars 2011 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Février 2011

Je voulais vous dire …

La transversale est ouverte depuis le lundi 24 janvier 2011, Elle est REALISEE, nous en sommes très fiers et nous l’inaugurerons prochainement avec vous.
Pour l’heure, nous lui cherchons un nom…

Si vous voulez vous joindre à cette réflexion…N’hésitez pas à nous communiquer vos idées, de manière anonyme, en Mairie dans la boîte Agenda 21située dans l’encablure de la fenêtre gauche de l’hôtel de ville.

La transversale étant ouverte aux voitures, nous souhaitons maintenant fermer à la circulation la partie basse du chemin des Aiguilles (du jardin d’enfants jusqu’en bas de la rue Jean Jaurès) que nous aimerions rendre aux piétons.

Nous en avions parlé longuement au cours de l’atelier Circulation de l’Agenda 21 et nous avançons vers cette solution qui sécurisera la remontée à pied vers l’école. Cette voie sera aussi une pénétrante très douce dans notre village, ce qui à terme, pourra contribuer à la dynamique.

Ce sentier est magnifique, entouré encore de grands murs en pierres et de la fontaine.
A protéger …
Et il faut que nous en profitions. ! A pied et en toute tranquillité pour les petits et les grands sans regarder derrière nous pour les voitures, courir après les enfants et les chiens pour les mettre à l’abri des dangers.
La sécurité sera augmentée également le long du jardin d’enfants et un trottoir sera créé en même temps que l’aménagement du jardin.

Je souhaiterais revenir sur la propreté de cette zone et d’ailleurs dans le village. Elle est l’affaire de chacun et donc de tous. Nos employés municipaux ne peuvent tenir propre le village que si chacun se responsabilise.

Les efforts de chacun profitent au plus grand nombre.

Très cordialement,

Votre Maire,
Eliane ROSAY

Télécharger le petit écho de Bouzigues Février 2011 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Janvier 2011

Je voulais vous dire …

J’aurai le plaisir de vous accueillir à l’Espace Fringadelle, le Vendredi 7 Janvier à 19h, avec les élus et les associations du village pour vous souhaiter une très bonne année et profiter de ce temps partagé pour faire un bilan des actions de l’année passée et parler des projets à venir.

Pour vous tous,

Je fais le vœu que 2011 soit une année faite de joies intenses et de bonheurs durables, de réussites professionnelles et personnelles ;
Je fais le vœu que vous soyez entourés de ceux que vous aimez ;
Je fais le vœu que la santé vous accompagne durablement ;
Je fais le vœu que 2011 soit l’année de l’adoucissement et de l’espoir pour ceux qui sont dans la peine ou dans l’épreuve ;
Je voulais vous remercier de votre confiance…
                                                                                                         
Elle me réchauffe le cœur.

A toutes et à tous je vous adresse mes meilleurs vœux pour 2011

Très cordialement,

Votre Maire,
Eliane ROSAY

Télécharger le petit écho de Bouzigues Janvier 2011 au format PDF Télécharger le PDF