Bouzigues

Bouzigues, étang de Thau

Le petit écho Bouzigaud

Le petit écho BouzigaudLe petit écho Bouzigaud
  Le petit écho de Bouzigues 2003
Le petit écho de Bouzigues 2006 Le petit écho de Bouzigues 2007 Le petit écho de Bouzigues 2008 Le petit écho de Bouzigues 2009
Le petit écho de Bouzigues 2010 Le petit écho de Bouzigues 2011 Le petit écho de Bouzigues 2012 Le petit écho de Bouzigues 2013
Le petit écho de Bouzigues 2014
 

• Le petit écho de Bouzigues 2006



Le Petit Écho Bouzigaud

Le petit écho de Bouzigues Décembre 2006

Le compte à rebours avant Noël a commencé. A partir du 1er décembre, les enfants vont ouvrir, jour après jour, les cases de leur calendrier de l'Avent jusqu'au 24 décembre ; date à laquelle le vieil homme en habit rouge viendra leur apporter les cadeaux tant espérés.
A Bouzigues, le village va se parer de mille et une lumières pour célébrer les fêtes de fin d'année. Tous les Bouzigauds sont invités à décorer leur maison, leur jardin, leur terrasse ou même leur balcon pour rendre le village encore plus lumineux.
Les plus beaux décors (particuliers et commerçants) seront récompensés lors de la cérémonie des vœux, le 6 janvier 2007.
La rédaction vous souhaite à toutes et à tous de joyeuses fêtes.

La Rédaction

Télécharger le petit écho de Bouzigues Décembre 2006 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Novembre 2006

Novembre marque le début des dimanches frileux où les amateurs de lotos retrouvent le chemin de l'Espace Fringadelle, pour tenter de gagner le gros lots. Pensez à faire vos plantations aux alentours du 25 novembre car c'est la Ste Catherine et comme dit le proverbe : tout prend racine ! C'est aussi la période du recueillement avec les fêtes de la Toussaint et la Cérémonie commémorative du 11 Novembre. Le partage et la solidarité sont aussi les maîtres mots de ce numéro : collecte de jouets et Téléthon sont au programme pour nous rappeler combien il est important d'aider les autres (même un peu).
Bonne lecture!

La Rédaction

Télécharger le petit écho de Bouzigues Novembre 2006 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Octobre 2006

Ça y est, l'automne est là : les feuilles des arbres commencent à jaunir, les vendanges se terminent, les températures baissent doucement et bientôt, les feuilles mortes se ramasseront à la pelle. Mais pour autant, qui a dit que le mois d'octobre était triste ? C'est faux ! Si l'on regarde un peu autour de nous ce qui se passe, on peut constater que cette période est plutôt riche en couleurs et en goûts : la nature revêt son habit doré de l'automne, les dégustations et foires au vin font légion dans nos supermarchés, la semaine du goût va faire saliver les papilles des gourmands avec le " Marché des saveurs ", la science va être à la fête et les enfants préparent déjà leur déguisement pour fêter Haloween …
Alors ne rentrez pas dans votre coquille… et profitez encore des belles journées d'automne pour participer aux différentes animations dans le village.

La Rédaction

Télécharger le petit écho de Bouzigues Octobre 2006 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Septembre 2006

Les vacances sont finies, les touristes sont moins nombreux et notre village va retrouver son calme. Quoique, le programme des manifestations prévues pour cette rentrée est plutôt bien rempli : expositions, journées du patrimoine, marché des potiers … Bref, de quoi envisager de belles sorties et de profiter de l'été indien à Bouzigues. Pour l'instant, l'heure de la rentrée a sonné. Les cartables sont prêts et déjà, certains réfléchissent au sport ou à l'activité qu'il vont pratiquer pendant cette année 2006/2007. Nous leur donnons rendez-vous le 10 septembre de 14h à 18h, sur la Place du Belvédère, pour visiter le " 2ème forum des activités sportives et culturelles " et trouver la discipline qui leur convient.
Bonne rentrée à toutes et à tous.

La Rédaction

Télécharger le petit écho de Bouzigues Septembre 2006 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Août 2006

Chaud, étouffant, suffocant, caniculaire... tels sont les termes qui qualifient cet été 2006. Preuve en est, le calme qui règne dans les rues de Bouzigues en tout début d'après-midi. Bouzigauds et vacanciers recherchent l'ombre et la fraîcheur par tous les moyens : baignades, douches, ventilateurs... Ce n'est qu'en fin d'après-midi, que le village reprend vie : les promeneurs se font plus nombreux sur le bord de l'étang à la recherche d'une brise légère, les terrasses des restaurants et des bars se remplissent peu à peu de clients qui s'attardent bien après le service pour profiter du peu de fraîcheur de la nuit. C'est pourquoi, les différentes manifestations proposées par les associations du village sont principalement organisées en soirée : brasucade, fête foraine, bal public, marché d'artisanat, concerts... Vous découvrirez le détail du programme du mois d'août au fil de ce numéro !
Mais surtout, restez au frais, pensez à vous hydrater correctement et venez vous amuser en soirée avec les différentes animations de l'été !

La Rédaction

Télécharger le petit écho de Bouzigues Août 2006 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Juillet 2006

Enfin, les vacances sont là ! Le soleil est arrivé, les plages ont été nettoyées, le programme des manifestations est fait… tout est prêt pour passer un été agréable à Bouzigues ! Le mois de juillet sera placé sous le signe du sport avec plusieurs animations destinées aux plus jeunes : durant tout le mois, le Centre de Loisirs propose une initiation à la voile ainsi que diverses activités sportives et culturelles ; le 6 juillet, le Foyer Rural organise un Rando-Raid entre Bouzigues et Bessilles pour les 9 / 15 ans ; les jeux du 14 juillet, proposés par le Comité des Fêtes, sont au rendez-vous sur le port et le 31 juillet, Hérault Sport fera escale à Bouzigues pour sa traditionnelle tournée des plages, avec du Foot de plage et de l'haltérophilie.
Quant aux parents, ils ne sont pas oubliés : Concours de pétanque, farniente sur la plage, expositions, marché artisanal et fiesta seront au programme.
Bon été à toutes et à tous sous le soleil de Bouzigues !

La Rédaction

Télécharger le petit écho de Bouzigues Juillet 2006 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Juin 2006

Voici arrivés les beaux jours, les rues se désertent en début d'après midi pour mieux accueillir les promeneurs quand la douceur se fait davantage sentir. Nos plages commencent à se remplir. Juin est l'un des mois les plus fleuris, les balcons et jardins prennent de jolies couleurs. Les jours sont longs et la sécheresse n'est pas encore au rendez-vous. C'est le moment où jamais de profiter du jardin, pour y faire bronzette, humer les parfums ou déguster les fraises et groseilles qui sont à la fête. L'humeur est propice à la détente mais aussi à la fête. Galas, Kermesses, Saint Pierre et tutti quanti vont animer les soirées du mois de juin dans le village. C'est un avant goût de ce que nous réserve l'été.

La Rédaction

Télécharger le petit écho de Bouzigues Juin 2006 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Mai 2006

Bouzigues est certes la plus petite commune du Bassin de Thau mais elle n'en demeure pas moins une ville dynamique. On en veut pour preuve le nombre croissant d'entreprises et d'artisans qui s'implantent à Bouzigues : restauration, bâtiment, construction, espace vert, dépannages en tous genres… la liste n'est pas exhaustive mais notre Petit Echo n'est pas assez grand pour répertorier tous les entrepreneurs. C'est pourquoi, la rédaction du Petit Echo a décidé de ne laisser dans les renseignements utiles que les numéros des services de santé de la commune et les numéros d'urgence. Cependant, Le Petit Echo Bouzigaud annoncera toujours l'arrivée d'une nouvelle enseigne dans ses colonnes en y consacrant un article de présentation. De plus, une rubrique " Répertoire " sera rajoutée dans le Journal Municipal, l'Echo de Bouzigues pour permettre à tous les Bouzigauds de trouver facilement les coordonnées d'une entreprise dans le village.
D'autre part, les internautes peuvent trouver ces informations sur le site www.bouzigues.fr, dans la rubrique Economie et Tourisme.
Bonne lecture à toutes et à tous !

La Rédaction

Télécharger le petit écho de Bouzigues Mai 2006 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Avril 2006

Connaissez-vous les origines du " poisson d'Avril " ? En France, on raconte que jusqu'en 1564, l'année commençait le 1er Avril. Cette année là, le roi Charles IX décida de modifier le calendrier. L'année commencerait désormais le 1er Janvier. Le 1er Janvier 1565, tout le monde se souhaitât " bonne année ", se fit des cadeaux… tout comme à un début d'année. Seulement quand arriva le 1er avril, quelques petits farceurs eurent l'idée de se faire encore des cadeaux. Mais comme ce n'était plus le " vrai " début de l'année, les cadeaux furent des cadeaux " pour de rire ", sans valeur. C'est depuis ce jour que le 1er avril est devenu le jour des blagues et des petits poissons collés dans le dos…Alors, faites attention aux petits plaisantins !!!
A Bouzigues, point de poisson mais des coquillages d'avril à déguster à toutes les sauces lors du 18ème Salon de la Gastronomie Ostréicole des 22 et 23 avril prochain.

La Rédaction

Télécharger le petit écho de Bouzigues Avril 2006 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Mars 2006

Le fondateur de Rome, Romulus, voulant donner à son peuple un calendrier nouveau, divisa l'année en dix mois de trente jours et consacra le premier de ces mois au Dieu Mars, dont les Romains le prétendaient issu. C'est l'année martiale. Vers 700 av. J-C, Numa Pompilius ajouta au calendrier les mois de janvier et février et fixa le commencement de l'année au 1er Janvier. Ce même nom de Mars fut donné plus tard à l'un des jours de la semaine, le mardi. Mais aussi à une planète et au fer qui servait à fabriquer les armes de guerre. Le mois de Mars était symbolisé par un homme vêtu d'une peau de louve , en souvenir de la nourrice de Romulus. Chez nous, le Mois de Mars est souvent associé au mois " des fous ". Non pas parce que les natifs de ce mois sont des urluberlus mais plutôt parce le temps devient fou. C'est le mois de transition entre l'hiver et le printemps et tantôt il fait beau, tantôt il fait mauvais temps c'est le temps des giboulées.

La Rédaction

Télécharger le petit écho de Bouzigues Mars 2006 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Février 2006

Le Jeudi 2 février c'est la Chandeleur ! Cette fête est inscrite dans le calendrier depuis 472, grâce au Pape Gélase 1er. La chandeleur, autrefois appelée Chandeleuse vient du mot chandelle et célèbre la lumière. La crêpe évoque le disque solaire et symbolise les offrandes alimentaires. La Chandeleur marque l'ouverture de la période de Carnaval. C'est un signe de renaissance. De nombreuses légendes et coutumes entourent cette fête : pendant la chandeleur, de nombreux cierges étaient bénis et allumés pour éloigner les mauvais esprits des foyers et protéger les récoltes. Mais la légende la plus connue est celle qui consiste à faire sauter une crêpe de la main droite en tenant une pièce dans la main gauche afin de s'assurer prospérité pour toute l'année. Autrefois, les jeunes filles qui souhaitaient se marier dans l'année devaient faire sauter la crêpe six fois de suite sans la faire tomber. Durant des siècles, la Chandeleur était symbolisée par les chandelles et les crêpes. Aujourd'hui, il reste surtout les crêpes….

La Rédaction

Télécharger le petit écho de Bouzigues Février 2006 au format PDF Télécharger le PDF

Le petit écho de Bouzigues Janvier 2006

La tradition du Nouvel An remonte à Babylone, 2000 ans avant Jésus-Christ. Cette fête avait lieu au printemps pour honorer le Dieu Mardouk qui protégeait les récoltes. A Rome, en 46 avant J-C, Jules César reporte le nouvel an au 1er janvier. Pour cela, il crée une année de 445 jours. Ensuite, cette tradition disparaît pour revenir au moyen Age à des dates différentes selon les Pays : les Anglais fêtaient le nouvel an en Mars, les Français le fêtaient le dimanche de Pâques et les Italiens à Noël.
Le gui et le houx sont indissociables de la Fête du nouvel an. Dans l’ancien temps, les druides celtes cueillaient le gui et le houx et le donnaient aux habitants du village pour leur porter bonheur. Cela permettait aux femmes d’avoir beaucoup d’enfants et aux récoltes d’être abondantes. Les chrétiens préfèrent le houx parce que l’arbre a toujours des feuilles vertes et pour eux, cela veut dire que l’arbre est immortel. En principe, le houx s’utilise à Noël et le gui au Nouvel an.
A toutes et à tous Bonne Année 2006 !

La Rédaction

Télécharger le petit écho de Bouzigues Janvier 2006 au format PDF Télécharger le PDF