Bouzigues

Bouzigues, étang de Thau

Bouzigues

BouziguesBouzigues
Le Mot du Maire de BouziguesLe Mot du Maire
 
• Le Mot du Maire

La fête de la Saint Pierre

Fête traditionnelle qui rend hommage à Saint Pierre, patron de la mer et à tous les Hommes disparus en mer, en 1876 on célébrait déjà la Saint Pierre. Mais c’est en 1950 qu’un petit groupe de bouzigauds décide de donner un autre éclat à cette fête, tout en gardant la tradition. Jean BREL nous raconte la fête de la Saint Pierre : « La grand-messe était chantée, l’église était décorée. Les jeunes garçons étaient habillés en pêcheurs et les jeunes filles en costumes languedociens.

Les autorités de la Marine, le commandant de la Gendarmerie, etc… défilaient avec la statue de Saint Pierre dans les rues du village en musique et les habitants se joignaient à eux. Les officiels montaient sur un grand bateau pour jeter une gerbe à la mer en mémoire des pêcheurs disparus tandis que les bateaux décorés, défilaient sur l’étang. Pendant que les adultes prenaient l’apéritif, la jeunesse, garçons et filles distribuaient les petits pains bénis dans les maisons du village contre une obole pour participer aux frais de la fête.

La matinée se terminait par le repas de fête. Les bouzigauds en profitaient pour inviter les familles et amis des villages voisins. Qui dit grand repas, dit grande sieste. Aux environs de 19 heures, tout le monde se retrouvait au café du Globe ou à la Véranda pour un apéritif concert. Après le souper, un grand bal avec orchestre se tenait jusqu’au petit matin.
Le lundi, la jeunesse préparait un feu avec un charroi d’une vieille barque, des vieux paniers à coquillages que chacun réservait toute l’année pour cet usage. Les villageois faisaient encore la fête toute la journée, l’après-midi étant réservé au concours de boules. Après le souper, la jeunesse allumait le grand feu et faisaient la farandole autour, au son de la musique.

La fête de la Saint Pierre se terminait par un grand bal. Quasiment toute la population, (environ 700 habitants à cette époque) participait à cette fête populaire ». Jean BREL tient à rendre hommage à : Arthur Balcou (dit Tutur), Pierre Lalemand, Pierre Archimbeau, Georges Brel, Hubert Bénézech, Marceau Balso et François Imbert, membres du comité des fêtes en 1951.

Grâce à cette belle initiative, la fête de la Saint Pierre perdure !

Bien à vous.

Votre Maire,

Eliane ROSAY