Bouzigues

Bouzigues, étang de Thau

Bouzigues

BouziguesBouzigues
Le Mot du Maire de BouziguesLe Mot du Maire
 
• Le Mot du Maire

L'année 2018 avance rapidement, très rapidement… comme la vie.

Des rendez-vous rituels nous rappellent les cycles des saisons, les mois qui passent. Il faut retrouver le chemin de la rentrée des classes, du retour au travail. Il faut laisser derrière soi les quelques semaines de congés où l’on avait du temps… libre.
Bon courage et bonne rentrée.

Pour les enfants de l’école, c’est le moment des retrouvailles avec les amis, dans des lieux connus, avec leurs enseignants...
Pour les parents et les plus jeunes enfants, les premières fois sont toujours plus difficiles, surtout si les larmes s’invitent au moment de la séparation.
Pour Monsieur Colmas, notre cher médecin, en ce mois de septembre, après 37 ans d’exercice et de service dans notre village, c’est le moment de dire au-revoir au cabinet et de commencer une nouvelle vie.

C’est ce que l’on appelle… un médecin de famille qui a écouté, soulagé et surtout soigné plusieurs générations du village.
Je tiens à le remercier au nom du Conseil Municipal et de moi-même pour la qualité de ses soins auprès de nos habitants, pour sa constance et sa bienveillance.

A titre professionnel, j’ai apprécié de remplir mon rôle de pharmacien accompagnée d’un médecin tel que lui.
Il a répondu présent à chaque demande et il a toujours oeuvré à la résolution des problèmes dans la bonne humeur et pour le bien de chacun.

Nous lui souhaitons que l’espace de liberté qu’il retrouve en arrêtant son activité soit heureux et riche de tout ce qui le constitue.
La saison d’été se termine, ainsi que les manifestations estivales et festives. Le soleil a été bien présent, peut-être même trop parfois !

Avec la rentrée, nous reprenons nos chantiers. Les quatre mois à venir verront la fin des travaux des ateliers municipaux, l’implantation de l’éclairage dans les zones non pourvues, le démarrage des travaux de réfection du Clap, la pose de la vidéo protection aux entrées de ville, l’installation d’un sol souple dans le jardin d’enfant et bien d’autres travaux et projets qui rythment le travail d’une mairie.

Je vous souhaite à tous une très bonne reprise de vos activités. La rentrée rime, comme en début d’année, avec les bonnes résolutions. Vous trouverez dans le petit écho de quoi reprendre des activités sportives, culturelles ou de loisirs.

Le choix à Bouzigues est large et varié et je pense que cela devrait aider vos résolutions.

Vous pouvez entre autres, adhérer à la bibliothèque, dont les locaux ont été rénovés en même temps que l’Agence postale communale. Nous vous invitons à un goûter de l’amitié pour redécouvrir ces espaces le mercredi 19 septembre à 17h30.

 

Portez vous bien..

Éliane ROSAY,
votre Maire et son équipe municipale.

 

Alain Colmas, médecin à Bouzigues part à la retraite.
Madame le docteur Lacaze prend sa suite...

Été 1981. Premier contact avec l’Étang de Thau.
«Jeune médecin remplaçant à Mèze, alors qu’assistant à la faculté de Montpellier, je me préparais à une carrière hospitalière, j’ai rencontré, pour la première fois les Bouzigauds : « notre médecin est parti ! Le nouveau arrive ! »… C’est moi…

Bouzigues était un petit village et, pendant 27 ans, j’ai pu assurer tout seul le suivi mais aussi les urgences nuit et jour ; j’ai intégré le centre des sapeurs pompiers nouvellement créé : « c’est vous Docteur, on avait appelé les pompiers pour ne pas vous déranger… »
J’ai pu prolonger quelques vies, en améliorer beaucoup et constater quelques fins. J’ai beaucoup aimé ce métier et tenté de faire partager cette foi en étant enseignant à la faculté et maître de stage. Trente et un jeunes médecins ont ainsi été formés avec la participation bienveillante de mes patients. Par ailleurs, j’ai pu m’investir dans la formation médicale continue en créant des liens avec mes confrères, ce qui m’a conduit à la présidence
régionale de l’Unaformec .

La présence de mon épouse Ghislaine et l’arrivée de nos deux garçons aux côtés de leur grande soeur, nous a permis de mieux partager la vie du village, auquel ils restent très attachés. Nicolas, médecin lui aussi, n’a pu s’éloigner beaucoup reprenant le flambeau à Balaruc-le-Vieux !

Bouzigues a grandi. Le cabinet de la rue du 8 mai 1945 et un seul médecin ne suffisait plus à la tâche, et ce, malgré l’ouverture de notre première pharmacie. Eliane Rosay, notre pharmacienne, consciente de cette évolution, oeuvra pour que l’offre de soins se pérennise et nous avons pu créer notre maison médicale accueillant 3 médecins, qui répond aux attentes de Bouzigues et des villages environnants.

Octobre 2018 : Je prends ma retraite mais Bouzigues reste bien pourvu avec l’arrivée de Madame le Docteur Lacaze au sein de l’équipe médicale.»

Docteur Alain Colmas